Compte-rendu du Conseil du 25 juin 2018

Conseil communal du 25 juin 2018 : finances, sport et mobilité au programme

 

Programme très chargé pour cette dernière séance avant la trêve estivale. Au menu notamment : les comptes 2017, le deuxième ajustement budgétaire 2018, révision du Plan Communal de Mobilité, infrastructures sportives à Godinne et à Durnal ainsi que divers marchés publics.

 

Avant d'aborder les différents points de l'ordre du jour, nos pompiers et ambulanciers du poste d'Yvoir ont souhaité prendre la parole pour nous sensibiliser au fait que leur gardes en caserne (les nuits en semaine) ne sont toujours pas rémunérées et que la direction de la Zone de secrous DinaPhi reporte les décisions sur le sujet. En réponse, le Bourgmestre s'est engagé à répercuter la demande lors du prochain Conseil de Zone, le 4 juillet prochain.

 

La séances'est ensuite poursuivie par la présentation, par le Directeur financier f.f., des comptes 2017 de notre commune. Des comptes qui font état d'un boni de 1.256.000 € au service ordinaire (les dépenses de fonctionnement) et de 45.000 € pour le volet extraordinaire (les dépenses d'investissement). Parmi celles-ci, on peut pointer :

  • 410.000 € pour l'entretien des voiries
  • 150.000 € pour l'achat de véhicules (camionnette et tracteur)
  • 66.000 € pour l'éclairage public au Quesval et au parc à Spontin ainsi qu'à la plaine de jeux d'Evrehailles
  • 80.000 € pour la phase 3 de l'aménagement de l'île d'Yvoir
  • 184.000 € pour des travaux dans différentes écoles
  • 150.000 € pour l'étude pour les infrastructures sportives de Godinne
  • 22.000 € pour le chauffage de l'église de Houx
  • 200.000 pour l'achat de l'ancienne gendarmerie à Yvoir
  • 90.000 € pour le chauffage de l'Hôtel de ville
  • 100.000 € pour diverses études de mobilité (révision du Plan Communal de Mobilité, projet ViciGAL, portes de villages)

 

Comme on peut le constater, la santé financière de notre commune n'est pas mauvaise. Et elle a permis de pouvoir "mettre de côté" cette année 1 million € pour des investissements futurs.

Selon les projections, ce "trésor de guerre" mis dans les différents fonds de réserve devrait dépasser au total les 2 millions €. à la fin de cette année. Certes, moins qu'il y a quelques années (comme l'a fait remarqué l'opposition) mais qui se justifie par de lourds investissements ces derniers temps. On ne peut pas à la fois nous reprocher de ne pas en faire assez... et dans le même temps, nous reprocher de puiser dans les réserves. qu'on l'apprécie ou pas (mais ça relève à ce moment de la simple démocratie et de choix / priorités politiques), chaque dépense est murement réfléchie et la majorité est vigilante pour éviter tout gaspillage.

 

On notera au passage que l'ajustement budgétaire présenté dans la foulée du compte 2017 est également présenté avec un boni présumé de 57.000 € (à l'exercice propre) et de 661.000 € (si on prend en compte la totalité de la comptabilité communale).

 

Mobilité, infrastructures sportives et marchés publics

 

Après la dossier budgétaire, le conseil a été invité à se positionner sur différents marchés publics :

  • Mise en lumière des rochers de Houx pour un montant de 35.000 €
  • Travaux d'égouttage et de voirie rue d'Evrehailles (environ 1 million €, dont 325.000 € à charge de la commune)
  • Rénovation de la buvette du foot de Durnal (au niveau de la toiture et de l'électricité pour 35.000 €)
  • Etude pour l'aménagement de la rue des Sources à Mont

 

Ensuite, notre Echevin Bertrand Custinne, accompagné des bureaux d'étude respectifs, a présenté deux dossiers qui nous tiennent particulièrement à coeur : le Plan Communal de Mobilité et le projet de complexe sportif de Godinne.

 

Concernant le premier dossier, nous en sommes à l'étape intermédiaire de ce long processus qui aboutira début 2019 et qui reprendra une liste d'actions précises à mettre en oeuvre dans la prochaine décénie pour améliorer la mobilité et la sécurité dans nos villages. A l'heure actuelle, le Conseil a validé le diagnostic reprenant les différents problèmes relevés et les objectifs qui guideront ensuite le bureau d'études dans l'élaboration du plan d'actions auquel la population sera associée. Un focus a été mis sur le stationnement au centre d'Yvoir (notamment), la sécurisation de plusieurs carrefours et rues, l'incitation à utiliser davantage les transports en commun ainsi que les modes doux, la sécurisation des traversées de villages par rapport aux poids lourds.

 

Le Conseil a ensuite pu débattre du dossier du futur complexe sportif de Godinne qui s'érigera rue du Pont et qui devrait permettre au tennis mais aussi au football ainsi qu'à des clubs de danse, d'arts martiaux, de gymnastique, ... de trouver de nouvelles infrastructures disponibles et accueillantes d'ici quelques années.

Nous reviendrons sur ce sujet dans un article spécifique d'ici quelques jours.

 

Avant de clôturer cette longue séance, le Conseil a encore été amené à valider la mise à disposition à la Dinantaise du presbytère de Purnode en vue de l'aménagement de deux nouveaux logements publics, à approuver le Plan Energie-Climat de l'Arrondissement de Dinant ainsi qu'une convention avec le Contact Center de Crise de même que les subsides annuels au Contrat-Rivière Haute Meuse et à la Maison des Jeunes d'Yvoir-Durnal.

 

Un dernier point était la discussion relative au futur agrandissement de la maison communale (dans le bâtiment de l'ancien arsenal des pompiers). Un dossier complexe qui sera inévitablement à l'ordre du jour des travaux de la prochaine législature et pour lesquels le Collège, avant de lancer une étude, avait souhaité recueillir les avis de tous les élus sur les objectifs à atteindre.