Déclaration de politique générale 2018-2024

Déclaration de Politique Générale 2018-2024 - ou le jeu des 7 erreurs...

 

Entre la DPG (objectifs de la majorité LB-La Relève) et le programme de La Relève, seuls les plus attentifs verront la différence. La "patte" LB n'est pas prédominante. Qu'en penseront ses électeurs ?

 

Une DPG, c'est la feuille de route d'une majorité pour les années à venir. Une liste d'objectifs et d'actions à entreprendre pour améliorer le quotidien des citoyens. Habituellement, ce document s'écrit au départ d'une page blanche pour qu'aucun groupe constituant la majorité n'ait une prédominance sur l'/les autre(s). Le texte se construit, sujet après sujet, par les élus de la majorité qui conjuguent leurs programmes respectifs pour en faire ressortir leurs points communs. A Yvoir, pour cette nouvelle nouvelle législature et aussi étonnant que ça puisse paraître, la tradition n'a pas été respectée et la DPG est en fait le programme de La Relève (de très nombreux copier-coller) amendé ci et là, on le suppose, par leurs partenaires de majorité. Si les électeurs de La Relève seront sans doute ravis de l'exercie, pas sûr qu'il en soit de même pour ceux d'LB... mais ce sera à eux de s'en expliquer !

 

Ce document de 12 pages (consultable ici) reprend de nombreux objectifs dans une foule de domaines que notre administration locale a à gérer. Notre groupe a souligné plusieurs préoccupations et projets que nous partageons (et que nous soutiendrons le moment venu). Nous pointons par exemple la mise en place d'un bus communal, l'amélioration de la communication, l'ouverture du bulletin communal à la minorité, ...

 

Nous soulignons aussi que la majorité réalisera bel et bien la salle de Mont et permettra la finalisation de la zone économique du Quesval, malgré les discours électoraux de La Relève.

 

Cependant, en regrettant un certain flou sur plusieurs mesures, nous nous sommes étonnés de quelques points dont voici une synthèse :

  • "Assainissement des Sources de Spontin" : OK, mais comment y arriver compte tenu du caractère privé du site ?
  • "Recentrage des activités du football sur le site de Purnode" : ce projet ne se trouvait dans aucun programme et n'a fait l'objet d'aucune concertation avec le club concerné.
  • "suppression de la taxe égoûts" : alors que les deux groupes en avaient fait une promesse de campagne, cet objectif n'est pas inscrit. Seule une mention "réflexion sur la fiscalité locale" est reprise.
  • "Création d'une Agence de Développement Local" : excellent projet (également repris dans le programme EPY) mais aucune alternative mentionnée si le Gouvernement wallon ne subsidie pas.
  • ...

 

Nous avons également regretté que des projets comme l'épicerie solidaire, la pérénité d'une "Faites du Sport", la promotion de gobelets réutilisables (alors que l'objectif d'une commune zéro-déchet est clairement affiché), ... ne soit pas repris.

 

En bref, nous sommes là face à un catalogue de bonnes intentions avec un savant mélange d'objectifs flous, parfois peu ambitieux mais avec lesquels on ne peut fondamentalement pas être en désaccord. La majorité ne prend pas beaucoup de risque avec une telle déclaration et n'aura pas difficile à s'y retrouver quand l'heure du bilan sonnera.

 

Pour EPY, plus d’ambition et marquer des objectifs plus précis, quitte à prendre quelques risques, aurait été salutaire pour marquer le fameux "changement" attendu par nos concitoyens.

 

Cependant, comme nous l’avons indiqué le 3 décembre dernier en disant que nous mènerions une opposition constructive, nous ne nous sommes pas opposés à cette DPG. Nous laissons le bénéfice du doute et avons réitéré notre disponibilité pour soutenir les projets auxquels nous croyons.