Actus

A l'actu...

30 janvier 2019

Compte-rendu du Conseil du 21 janvier 2019

 

Une interpellation citoyenne au sujet des carrières d'Yvoir et la Déclaration de Politique Générale ont occupé la majeure partie des débats. Deux dossiers, déposés par notre groupe, ont par ailleurs reçu un issue favorable.

 

Au nom du comité de quartier du Jauviat, José Demoulin a interpellé le Collège au sujet de l'avenir des carrières et de la volonté politique de contraindre celles-ci au respect des prescriptions consignées dans leurs permis d'exploiter (en matière de nuisances, de propreté et d'heures de travail notamment). Une situation et un dossier très complexe pour lequel le bourgmestre a confirmé sa détermination à améliorer la cohabitation entre les carrières (dont l'activité économique doit perdurer) et les habitants de nos villages.

 

A l'issue de cet échange, la séance s'est poursuivie par la prestation de serment de Christine Bador en qualité de Présidente du CPAS et membre du Collège communal.

 

L'autre gros point de ce conseil était sans aucun doute la Déclaration de Politique Générale. Totalement silencieux depuis la mi-novembre sur leurs objectifs communs (par souci de transparence, connaître les grandes lignes aurait été apprécié), nous avons enfin pu prendre connaissance des projets des membres de la majorité.

 

Découvrez ici les commentaires de notre groupe sur le sujet.

 

Ce conseil fut également l'occasion de désigner les représentants politiques dans les diverses commissions communales et autres assemblées paracommunales. Pour EPY, nos trois élus communaux se sont répartis les différents mandats auxquels nous avions "droit" en fonction de notre poids politique (1 siège pour EPY, 2 pour La Relève et 2 pour LB, dans chaque organe) et nous avons désigné Anaïs Damoiseau pour nous représenter au sein de l'Agence Locale pour l'Emploi. Vous retrouverez ici le détail de ces désignations ainsi qu'une synthèse des implcations des différents membres de notre groupe.

 

La séance s'est poursuivie avec différents sujets comme les comptes de l'asbl "Patrimoine de Spontin", la création d'une voirie d'accès à la future zone économique du Quesval ou encore l'octroi de délégations de pouvoir au Collège communal en matière de cimetières ou d'engagement de personnel contractuel. Des dossiers avec lesquels notre groupe était totalement d'accord.

 

La séance publique s'est terminée par deux points déposés par notre groupe :

 

  • Une motion en faveur des agents communaux subsidiés par le dispositif des points APE ; déjà discuté lors de la séance du 18 décembre 2018. Un texte commun aux trois groupes communaux a été finalisé et notre proposition, qui va être envoyée aux autorités wallonnes, a finalement pu être adoptée à l'unanimité. Nous espérons que notre démarche aura un impact sur les réfléxions en cours au sein du Parlement wallon et que nous serons rejoints par d'autres communes sur cette question essentielle.
  • la confirmation que la commune d'Yvoir rentrerait bel et bien une candidature dans le cadre de l'appel à projets lancé par le Gouvernement wallon en matière de ruralité. Un subside de 15.000 euros est disponible pour des projets visant à améliorer les relations intergénérationnelles, les contacts humains, etc... (mobilier urbain, équipements de plaines de jeux, ...). L'Echevin en charge de cette matière, tout en restant muet sur les projet en tête, nous a confirmé l'intention du Collège de déposer un dossier au nom de la Commune et un autre au nom du Syndicat d'Initiative. Le Collège a également validé notre suggestion d'exposer ces idées au sein de la Commission Locale de Développement Rural et d'ouvrir la concertation au sein de celle-ci courant du mois de février.

 

La prochaine séance est fixée au lundi 18 février 2019.