Actus

A l'actu...

25 mars 2019

Compte-rendu du Conseil du 18 mars 2019


Entre quelques points financiers et de patrimoine, les discussions auront principalement tourné autour des projets d’aménagements de sécurité aux entrées de village ainsi que de salle à Mont : deux dossiers basés en principe sur... la concertation citoyenne !


La séance a débuté par le renouvellement des aides financières allouées aux écoles (12€/enfant + 200€/an pour compenser les écoles n’ayant pas de salle gratuite pour leurs festivités) ainsi qu’au syndicat d’initiative (environ 20.000 euros).


Sur ce deuxième point, notre groupe a tenu à rappeler – comme déjà fait sous l’ancienne législature lors de réunions du Collège communal – l’importance de clarifier les missions du service des travaux au profit du S.I. En effet, outre les festivités (marché de Houx, marché de Noël, marchés du terroir, etc.) pour lesquelles nos hommes consacrent de nombreuses heures sur base de décisions du Collège – comme pour d’autres associations – il est récurrent de les voir également sur l’île d’Yvoir ou sur d’autres missions pour le Syndicat sans que celles-ci soient revêtues d’une décision formelle. Notre intervention vise à préserver cette collaboration entre l’asbl et la commune mais nous attirons l’attention pour éviter que ces manquements ne posent problème en cas d’incident.


Le Conseil a ensuite validé les nouvelles dispositions pour la mise en location par bail à ferme de terrains à Durnal.


Deux dossiers problématiques


Le Conseil s’est ensuite penché sur le projet de « portes de villages » visant à sécuriser plusieurs entrées de villages à Purnode, Dorinne, Spontin, Durnal, Evrehailles et à Bauche. Un dossier initié sous la précédente législature sous l’égide de notre chef de file Bertrand Custinne et qui touchait à sa fin.

Si notre groupe reste tout à fait favorable à ce projet de mobilité, nous regrettons la précipitation dans laquelle la majorité a souhaité le finaliser. En effet, pour la première fois dans l’histoire du Plan Communal de Développement Rural (dans lequel ce dossier s’inscrit), le nouveau Collège n’a pas cru bon de mettre ce point à l’ordre du jour d’une réunion de commission chargée du suivi des dossier (la CLDR). Seule une consultation par mail a été réalisée mais qui ne permet pas les mêmes échanges constructifs qu’une discussion ouverte ; regrettable constat vu le nombre de différences  entre l’avant-projet et le projet final.

Nous avons en outre déploré le refus de l’Echevin du PCDR, Marcel Colet, de consulter et d’informer les riverains de la rue des Rivières à Spontin qui accueillera 4 ralentisseurs au pied de la rue du Hêtre Pourpre alors qu’il avait été convenu de le faire il y a quelques mois.

Le Bourgmestre, reconnaissant que cette manière de travailler n’est pas idéale, a justifié celle-ci par l’envie que la promesse de subsides soit confirmée avant les élections régionales. Entre subsides et concertation, les plus ardents défenseurs de celle-ci auront donc choisi… le citoyen appréciera !


L’autre dossier problématique est celui du projet de la salle de Mont, lui aussi inscrit dans le PCDR et démarré sous l’ancienne législature. Notre groupe ayant appris récemment que le Collège laissait tomber l’étude touchait pourtant à sa fin, nous avons tenu à interpeler la majorité en marge du rapport annuel de ce PCDR. Un choix qu’ils justifient par l’augmentation significative de l’estimation budgétaire. Résultat de l’opération : plus de 100.000 euros d’honoraires mis à la poubelle. Plus d'infos en cliquant ici.


Outre ces deux grandes discussions, le Conseil a encore validé :


  • Le cahier des charges pour les réparations d’une partie de la rue de la Vallée à Purnode qui s’était effondrée lors des intempéries du 5 septembre dernier
  • La mise en œuvre (réalisée et financée par le privé) de la 3ème phase du lotissement de la Haie-Collaux à Spontin (potentiel de 80 habitations environ). Un dossier où il y consensus entre les élus communaux pour conditionner sa réalisation à la création d’une liaison vers la route régionale entre Dorinne et Purnode. Il est en effet hors de question d’engorger davantage le Ry d’Août avec ces véhicules supplémentaires.
  • La composition de la Commission Consultative de l’Aménagement du Territoire et de la Mobilité ainsi que du Conseil Consultatif des Sports. Deux commissions dans lesquels des membres EPY siégeront (Gérard Meunier à la CCATM et Denis Boussifet au CCS).


Nous avons également eu l’occasion de voir, en avant-première, le nouveau site internet communal. Un outil plus performant et plus moderne que l’actuel et que nous nous réjouissons de voir en ligne dans les jours à venir. 


Avant de passer au huis-clos, EPY a tenu à interpeller le Collège sur 3 derniers sujets :


  1. L’aménagement du carrefour de la Poste à Yvoir pour lequel la majorité nous a confirmé que le dossier était actuellement en stand by mais que des contacts étaient en cours pour au minimum racheter une partie du parking en vue des futurs travaux.
  2. La position de la majorité et son éventuel soutien à l’égard des classes « flexibles » qui émergent dans plusieurs écoles dont Dorinne. Dans ce cadre, il s’agira de soutenir ces nouvelles techniques d’apprentissage en prenant soin d’éviter toute concurrence entre les différentes implantations.
  3. La potentielle relance d’un club de football et l’avenir du projet de centre sportif à Godinne. L’échevin des Sports a indiqué que rien de neuf n’était survenu depuis plusieurs semaines. Au sujet du projet d’infrastructures, il semble évident que la nouvelle majorité n’ait pas envie de poursuivre le projet dont l’étude touche – elle aussi – pourtant à sa fin. Une nouvelle réunion serait prévue entre le Collège et Infrasport fin mars. Nous vous tiendrons bien entendu informés des suites.


La prochaine réunion du Conseil communal est fixée au lundi 29 avril.